plante rustique définition

Qu’est-ce qu’une plante rustique ?

Que signifie t’on lorsque l’on parle de plantes succulentes rustiques ? Définition et clés de compréhension sur les plantes succulentes rustiques. Les plantes rustiques – définition La rusticité des plantes est un terme botanique utilisé pour décrire leur capacité à survivre à des conditions de croissance défavorables comme le froid ou le gel. La rusticité d’une plante se limite généralement aux conditions climatiques qu’elle subit. On parle alors de “zone de rusticité”. La zone de rusticité d’une plante se mesure avec des critères précis et élaborés selon une norme américaine définie que l’on nomme échelle USDA Cependant, ne définir la rusticité d’une plante qu’à partir des température semble pour beaucoup, être une définition insuffisante. En effet, la plante est considérée comme rustique à partir d’une température minimale (exemple : à partir de -10 degrés). Au dessous, cette plante meurt, mais c’est sans compter d’autres facteurs qui vont influer sur sa résistance. l’âge de la plante : une plante âgée bénéficie souvent de bonnes racines, ce qui lui permet de mieux résister à l’hiver. La zone de « plantaison » : à condition égale, une plante en pot résistera moins au froid qu’une plante ancrée dans le sol. Le sol : un sol bien sec aidera la plante à ne pas attraper froid. C’est pour cela que beaucoup de succulentes sont rustiques. Elles poussent dans la nature sur des sols pauvres, voir des rochers. C’est le cas de la Joubarbe. les alentours de la plante : une plante rustique sera plus résistante s’il elle se trouve à l’abri d’un rochet ou d’un mur ou même à l’abri du vent. Comment définir la zone de rusticité d’une plante ? Une zone de rusticité est un espace géographique défini à l’intérieur duquel un type de végétaux spécifique peut se développer. La zone de rusticité se limite en fonction d’une échelle climatique (maximale et minimale). Cette carte présente les zones de rusticité à travers le monde Comment reconnaître les plantes rustiques ? Ce n’est pas facile de reconnaître des plantes rustiques. Si la plupart des succulentes et des cactus, résistent au froid, il reste difficile d’en faire une généralité. D’autres plantes comme l’absinte ou même l’ail sont rustiques, même si elles n’en ont pas l’air. C’est encore plus compliqué quand les espèces se ressemblent. Certains types de Gardenia vont pouvoir résister au froid, quand d’autres espèces cousines vont rendre l’âme… Comment développer la rusticité d’une plante ? Développer la rusticité d’une plante est tout à fait possible. Si vous avez envie de faire pousser des plantes exotiques dans votre jardin,, il faudra alors prévoir un peu d’huile de coude pour préparer l’hiver. Une des choses à faire sera de permettre un bon drainage. Le drainage est cette capacité du sol à ne pas garder l’eau. Un sol qui ne garde pas l’eau ne refroidira pas la plante en cas de température négative. Vous pouvez aussi mélanger la terre ou le substrat avec un paillis. Vous pouvez aussi arroser vos plantes avec de l’eau sucrée qui gèle moins facilement. La plupart des succulentes qui poussent […]

Haageocereus tenuis

Pourquoi ce cactus est estimé pour 250 000 $

Le Cactus Store de NYC propose une large gamme de plantes inhabituelles à vendre, mais leur plus rare est un Haageocereus tenuis, vendu à 250 000 $ sur leur site Web. Donné aux propriétaires du magasin par un collectionneur généreux, la population restante de l’espèce devrait s’éteindre d’ici 2024 selon l’article du site business insider Christian Cummings nous précise alors “nous nous spécialisons soit dans des plantes très vieilles, des plantes qui poussent de façon très rare et unique, soit dans des plantes très rares. Nous ne vendons pas beaucoup de jeunes plantes et de plantes vierges. En fait, beaucoup de plantes ici sont les mêmes plantes que chez Home Depot, elles ont seulement 30 ans de plus ou 40 ou 80 ans.” Un cactus est répertorié pour 250 000 $ sur son site Web. Cette plante appelée haageocereus tenuis est en danger critique. Elle a été acquise acquise auprès d’un chercheur qui a passé la plus grande partie de sa vie à étudier des opuntias rares en Argentine et en Patagonie. Cette plante particulière vient du nord de Lima, au Pérou et au cours des 10 dernières années, ses populations sont passées de 500 plantes individuelles dans l’habitat à 150. Et on pense que la plante sera complètement éteinte dans les 10 prochaines années. “Nous avons acquis cette plante, mais nous sommes également très mal à l’aise dans l’idée de la relocaliser. Il n’y a que peu d’informations sur l’espèce nous confie de propriétaire du actus et nous ne savons pas vraiment comment la cultiver. Il semble pourtant très à l’aise dans notre serre à Los Angeles nous confie le passionné. Nous avons donc eu l’idée de le publier sur notre site web, en quelque sorte comme une blague, mais nous ne le vendrons pas Le Cactus Store de NYC obtient ses plantes d’un peu partout sur la planète.Souvent, il reçoit des plantes d’autres collectionneurs, des conservatoires, des cultivateurs… Le Cactus Store de NYC semble donc plus ressembler à une agence d’adoption qu’à un simple magasin de cactus. Hors de question pour Christian de revendre un cactus à un propriétaire peu consciencieux. Il refuse d’ailleurs souvent des ventes aux gens qui ne voient les cactus que comme des objets de décoration source du lien : https://shop.hotcactus.la/products/haageocereus-tenuis

desert city madrid

Desert City, le plus grand jardin de cactus d’Europe qui montre 400 espèces du monde à Madrid

La ville de Madrid accueille l’événement “Desert City”, un projet conçu par l’ingénieur Mercedes García, qui compte plus de 400 espèces de cactus, d’agaves et d’autres espèces de partout dans le monde. Dans le nord de Madrid il y a un nouveau désert avec une petite oasis entourée de palmiers dont l’entrée est libre et où ils peuvent admirer et acheter 400 espèces de cactus, agaves et autres plantes grasses des cinq continents. Mercedes García, ingénieur en pharmacologie et en agronomie, passionné par les espèces xérophytes depuis sa tendre jeunesse, aura déplacé des montagnes pour mettre en place un des plus importants jardins botaniques expérimentaux spécialisés dédiés à la flore du désert. Garcia a acquis, il y a quatre ans, 16 000m2 de terrain jusqu’alors utile pour déconstruire les travaux des urbanisations avoisinantes. Une équipe multidisciplinaire de professionnels, dirigé par le jeune architecte Jacobo Garcia-Germain, et récompensé au niveau international, qui a été chargé de concevoir cette construction sophistiquée de presque 5000m2, très efficace, comprenant un grand parc, atrium où l’aménagement paysager des espèces xérophytiques et de l’eau s’harmonisent parfaitement, et une autre couverte, ce qui attire l’attention sur l’exécution d’une couverture plastique dune, technologie de pointe soutenue par une structure tendue par câble de tension. Un investissement de 10 millions d’euros qui étonne autant par la conception des espaces que par le contenu exubérant. « En plus du jardin, il y a un incubateur biotechnologique, une zone commerciale, un laboratoire, un espace R & D, une conférence et des cours, espace enfants et bientôt une gastro-région par le rénovateur » Majorque « qui est concevoir une lettre spécifiquement pour cet endroit », explique l’architecte. source article  http://www.expansion.com/fueradeserie/arquitectura/2017/07/25/59771c6fe2704e922d8b45ed.html