Qu’est-ce qu’une plante rustique ?

Que signifie t’on lorsque l’on parle de plantes succulentes rustiques ? Définition et clés de compréhension sur les plantes succulentes rustiques.

Les plantes rustiques – définition

La rusticité des plantes est un terme botanique utilisé pour décrire leur capacité à survivre à des conditions de croissance défavorables comme le froid ou le gel. La rusticité d’une plante se limite généralement aux conditions climatiques qu’elle subit. On parle alors de “zone de rusticité”.

La zone de rusticité d’une plante se mesure avec des critères précis et élaborés selon une norme américaine définie que l’on nomme échelle USDA

USDA_ carte_plante rustique

Cependant, ne définir la rusticité d’une plante qu’à partir des température semble pour beaucoup, être une définition insuffisante.

En effet, la plante est considérée comme rustique à partir d’une température minimale (exemple : à partir de -10 degrés). Au dessous, cette plante meurt, mais c’est sans compter d’autres facteurs qui vont influer sur sa résistance.

  • l’âge de la plante : une plante âgée bénéficie souvent de bonnes racines, ce qui lui permet de mieux résister à l’hiver.
  • La zone de « plantaison » : à condition égale, une plante en pot résistera moins au froid qu’une plante ancrée dans le sol.
  • Le sol : un sol bien sec aidera la plante à ne pas attraper froid. C’est pour cela que beaucoup de succulentes sont rustiques. Elles poussent dans la nature sur des sols pauvres, voir des rochers. C’est le cas de la Joubarbe.
  • les alentours de la plante : une plante rustique sera plus résistante s’il elle se trouve à l’abri d’un rochet ou d’un mur ou même à l’abri du vent.

Comment définir la zone de rusticité d’une plante ?

Une zone de rusticité est un espace géographique défini à l’intérieur duquel un type de végétaux spécifique peut se développer. La zone de rusticité se limite en fonction d’une échelle climatique (maximale et minimale).

Cette carte présente les zones de rusticité à travers le monde

Comment reconnaître les plantes rustiques ?

Ce n’est pas facile de reconnaître des plantes rustiques. Si la plupart des succulentes et des cactus, résistent au froid, il reste difficile d’en faire une généralité. D’autres plantes comme l’absinte ou même l’ail sont rustiques, même si elles n’en ont pas l’air.

C’est encore plus compliqué quand les espèces se ressemblent. Certains types de Gardenia vont pouvoir résister au froid, quand d’autres espèces cousines vont rendre l’âme…

Comment développer la rusticité d’une plante ?

Développer la rusticité d’une plante est tout à fait possible. Si vous avez envie de faire pousser des plantes exotiques dans votre jardin,, il faudra alors prévoir un peu d’huile de coude pour préparer l’hiver.

Une des choses à faire sera de permettre un bon drainage. Le drainage est cette capacité du sol à ne pas garder l’eau. Un sol qui ne garde pas l’eau ne refroidira pas la plante en cas de température négative.

Vous pouvez aussi mélanger la terre ou le substrat avec un paillis. Vous pouvez aussi arroser vos plantes avec de l’eau sucrée qui gèle moins facilement. La plupart des succulentes qui poussent sur des rochers n’auront pas de mal à résister au froid.

SOURCES IMAGES

1. Flickr/ Bour ii k ☮ {very busy} / https://bit.ly/2E5yHAf
2. Flickr/ Mathieu Lucas/ https://bit.ly/2KSzk1b
3. Carte Sol définition plante rustique / Wikipédia / https://bit.ly/2Swvqhh

Auteur de l’article : Xavier

Un jour je suis parti au Mexique et depuis, je m’intéresse à la botanique, aux cactus et plantes succulentes. N'hésitez pas à me contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *