Votre cactus a des tâches blanches et vous ne savez pas comment y remédier. Il s’agit probablement de cochenilles. Lisez cet article pour vous aider à trouver des solutions.

Le rythme effréné de la vie moderne nous impose un emploi du temps chargé qu’il est bien souvent difficile de faire coïncider avec les plaisirs de la botanique.  Heureusement, les plantes succulentes et les cactus nous offrent la possibilité de cultiver des plantes d’intérieur à moindre coût et sans trop d’entretien. Bien que ces espèces ne demandent pas autant d’entretien que d’autres variétés de plantes plus fragiles (ex : les orchidées). Cela ne signifie pas que la culture d’un cactus d’intérieur ne réserve pas quelques surprises comme l’apparition soudaine de tâches blanches.

Ces traces blanches sont plus fréquentes que l’on ne le pense. Il s’agit très souvent d’un parasite appelé cochenilles. C’est une maladie répandue et assez difficile à combattre. Voici quelques solutions.

J’ai des traces blanches sur mon cactus.. que faire ?

Pourquoi votre cactus a-t-il des taches blanches ? La substance blanche sur votre cactus est très probablement du à une infestation de cochenilles. Appelée aussi « maladies des cactus taches blanches« , ces petites cochenilles infestent les cactus pour se nourrir de la sève de leurs feuilles.

cochenille du cactus [source image : Flickr)]

Ces bestioles ne présentent aucun risque pour les maisons, mais sont capables de décimer vos cactées et succulentes assez rapidement. Une attaque de cochenilles provoquera un retard de croissance, des tiges déformées ou même un jaunissement des feuilles, des tiges ou même des racines, quand ce n’est pas la mort de la plante…

Temps d’incubation de la cochenille du cactus

Ce qui est plus frustrant avec une attaque de cochenilles blanches, c’est que l’on constate très souvent le problème avec un sacré temps de retard. En effet, le temps d’incubation de ces parasites est d’environ une dizaine de jours. Ce détail vous compliquera grandement la vie, car une fois le problème identifié (quand les cochenilles sont visibles), il sera déjà probablement trop tard.

La cochenille du cactus aura toujours une dizaine de jours d’avance sur vous

Le temps d’incubation correspond à la période de développement des larves. C’est pendant cette période que les petites cochenilles auront le temps de se développer vers l’âge adulte.

Ce décalage naturel offre un avantage décisif aux parasites et complique les possibilité de lutter facilement contre une attaque de cochenilles. Cela ne veut pas dire que votre cactus ne peut pas être sauvé, mais que les insectes étant sur la plante depuis plusieurs jours se seront déjà probablement reproduit. Vous avez donc deux générations de cochenilles à éradiquer pour sauver votre plante.

Ou se cachent les cochenilles blanches du cactus ?

Les cochenilles sont des parasites sournois car elles se cachent le long des nervures des feuilles et aux joints des feuilles et même dans les racines. Il n’est pas rare qu’une personne se couche avec une plante d’intérieur d’apparence saine et se réveille avec une plante couverte de taches blanches et floues du jour au lendemain.

Sur les cactus, une attaque de cochenilles sera plus visible et vous constaterez des tâches blanches régulières sur la peau de votre plante. Un cactus sera aussi plus simple à laver.

Comment reconnaître une attaque de cochenille ?

Ces taches blanches sont souvent confondues avec des moisissures, car elles ont une texture légèrement douce et presque filandreuse, semblable à celle du coton dans certains cas.

Dans de rares cas seulement, les taches sont causées par un champignon, mais la plupart sont la preuve d’une infestation de cochenilles. Il y a plus de chances qu’un cactus d’intérieur soit infesté par des cochenilles farineuses qu’un champignon. Cependant, vous pouvez effectuer un simple test pour le confirmer.

Jus rouge de la cochenille de cactus

Avec votre doigt ou un ustensile de jardinage, grattez doucement une petite quantité de la matière blanche de la feuille ou de la tige du cactus. Veillez à ne pas appliquer une pression trop forte et à ne pas endommager la plante. Lorsqu’elles sont écrasées, les cochenilles produisent un jus rouge vif. Ce jus rouge est d’ailleurs très utile comme colorant alimentaire (E120)

Quels sont les effets de la cochenille du cactus sur votre plante ?

La bonne nouvelle, c’est que votre cactus peut être sauvé d’une attaque de cochenille. Bien que destructrices, les cochenilles farineuses sont moins agressives que d’autres parasites comme les tétranyques. Si une infestation est traitée rapidement, les dégâts devraient être minimes. En revanche, si vous ignorez une infestation de cochenilles farineuses, la plante finira par périr.

Comment identifier une attaque de cochenilles ?

Il existe plusieurs symptômes clés pour identifier une attaque de cochenilles du cactus. En effet, une plante malade développera généralement :

  • des feuilles jaunes
  • des tiges déformées
  • une mauvaise croissance ce qui entraîne une forme irrégulière
  • dans sa forme la plus avancée, la plante sera recouvertes de tâches blanches.

Tous ces symptômes ne signifient pas forcément la présence de cochenilles sur la plante, mais il s’agit de signaux qui peuvent vous alerter.

Comment lutter contre la cochenille farineuse du cactus ?

La première mesure à prévoir est la mise en quarantaine. Placez le cactus affecté dans une pièce éloignée des autres plantes. Les cochenilles sont une espèce très invasive et elles n’hésiteront pas à sauter pour affecter d’autres espèces proches de la plante infectée. Il faut donc isoler la plante le plus rapidement possible.

Après avoir manipulé la plante, n’oubliez pas de vous laver les mains et de laver vos outils de jardinage. En général, les cochenilles sont introduites dans une maison sur des fruits ou des légumes frais, des boutures de plantes d’extérieur et du terreau contaminé. Il faut donc nettoyer ce qui peut se nettoyer pour éviter de répandre la contamination à d’autres endroits de la maison.

Il n’est pas nécessaire de désinfecter toutes les surfaces et de fermer la maison ; il suffit de faire attention à la façon dont vous interagissez avec un cactus infesté par les cochenilles.

Attention aux plantes vendues aux rabais : de nombreuses plantes vendues aux rabais sont malades et potentiellement contaminées par les cochenilles. Il est bon de prévoir une mise en quarantaine systématiques avant tout introduction de nouvelles plantes dans votre collection.

Combien de temps faut-il aux cochenilles pour infester un cactus ?

Cycle de vie de la cochenille du cactus
[source : internet archive book images]

Le cycle de vie de la cochenille farineuse dure au maximum dix semaines. Pendant la première ou les deux premières semaines, les œufs des cochenilles se transforment en nymphes. Pendant les six à neuf semaines suivantes, ils deviennent des insectes adultes.

Bien que leur cycle de vie soit assez court, il est suffisamment long pour permettre à plusieurs générations d’exister en même temps. C’est l’une des raisons pour lesquelles les infestations de cochenilles semblent progresser assez rapidement.

Il est donc courant de constater une attaque de cochenilles du jour au lendemain. La plante est recouverte de taches blanches floues sans que son propriétaire ne se soit aperçu de l’infection. Cela se produit parce que les insectes individuels sont très petits et ont tendance à se développer dans des endroits cachés jusqu’à ce qu’une infestation soit suffisamment développée pour se répandre sur les feuilles de la plante.


Cactus et cochenilles : quel traitement ?

Il existe pourtant plusieurs moyens de lutter contre les infestations de cochenilles farineuses sur les cactus. Voici quelques pistes pour vous débarrasser de ces bestioles.

1. Fabriquer son insecticide maison

Une des méthodes les plus connues pour se débarrasser des cochenilles du cactus consiste à utiliser de l’alcool à friction (ou isopropylique) pour fabriquer son insecticide maison.

Ou trouver de l’alcool à friction ?

Vous pouvez trouver de l’alcool à friction sur Amazon en cliquant sur les liens ci dessous. Attention à bien respecter les dosages pour ne pas brûler votre plante. L’alcool doit être de 70 degrés et bien diluer dans l’eau (1 dose d’alcool pour 7 doses d’eau)

Il est préférable de coupler l’utilisation de votre insecticide avec un vaporisateur pour diffuser doucement l’alcool sur la plante. De nombreux blogs vous indiqueront de tremper un coton-tige dans de l’alcool à friction et à l’appliquer doucement sur les insectes qui vivent sur les tiges et les feuilles, mais cette méthode laissera toujours quelques cochenilles survivantes. Le vaporisateur sera donc plus efficace. Je vous mets quelques liens trouvés sur Amazon pour vous aider.

Il faudra répéter ce processus tous les jours pendant une dizaine de jours en vous assurant de tuer toutes les cochenilles que vous repérez avec l’alcool à friction. L’infestation peut prendre un certain temps avant de disparaître visiblement. Soyez patient et continuez à prendre soin de votre plante. N’oubliez pas d’attaquer les deux générations de parasites sont le temps d’incubation est de 10 jours environ !

2. Lavage intégral de la plante

Une méthode plus rapide consiste à laver la plante intégralement avec du savon noir. C’est un traitement assez brutal et désagréable pour la plante, mais qui fonctionnera encore mieux. De plus les cactus et succulents de par leurs formes géométriques vous faciliteront la tâche

Pour créer une solution à base de savon pour tuer les cochenilles :

  • Mélangez une cuillère à café de savon liquide doux avec un litre d’eau. Comme l’alcool à friction, ce mélange devrait éliminer les insectes immédiatement.
  • Laver manuellement le cactus dans un évier ou une douche.
  • Frottez doucement la plante avec l’insecticide maison.
  • Rincez la plante de cactus à l’eau froide.
  • Séchez le cactus et remettez-le dans un endroit propre et exempt d’insectes.

Patientez plusieurs jours puis si vous repérez des cochenilles farineuses errantes, utilisez la méthode de l’alcool à friction pour éliminer les dernières taches blanches du cactus. Gardez votre plante en quarantaine pendant une dizaine de jours

Le rinçage grossier devrait permettre de traiter presque tous les insectes nuisibles, mais vous trouverez toujours quelques insectes individuels qui se cachent dans recoins de la plante. C’est pourquoi il est important de faire suivre le rinçage par des inspections quotidiennes. Continuez à traiter la plante jusqu’à ce que vous soyez certain que toutes les preuves de l’infestation de cochenilles aient disparu.

3. Vérifier le pot et changer de sol

N’oubliez pas de vérifier la présence de cochenilles farineuses tout au fond du pot de la plante, ainsi que les côtés.

Taches blanches provoquées la cochenille du cactus

Examinez toutes les parties de la plante de cactus et de son récipient. Il est bon de traiter le sol en cas d’attaques de cochenilles. Vous pouvez le changer et en profiter pour offrir un nouveau substrat à votre plante avec un peu d’engrais pour offrir une meilleure terre au cactus

Bon à savoir : si vous n’avez pas la possibilité de changer le sol, passer la terre au micro ondes afin de tuer les larves et les cochenilles y résident. C’est très efficace.

Les cochenilles reviendront-elles sur mon cactus ?

Si la mise en quarantaine a été effectuée assez tôt et que les autres plantes ne sont pas contaminées par les cochenilles; le problème devrait disparaître de lui-même. Si les cochenilles sont encore présentes dans une des plantes, elles peuvent être amenées à revenir.

Un processus lent qui peut vous amener à jeter votre cactus

La lutte contre les cochenilles est fastidieuse. C’est même à se demander parfois si son cactus vaut vraiment la peine d’être soigné… Pour la plupart des gens, c’est un petit prix à payer pour sauver un cactus.

Si vous n’êtes pas prêt à traiter l’infestation correctement, la meilleure chose à faire est de vous débarrasser du cactus le plus rapidement possible. Enveloppez-le dans du plastique et jetez-le pour éviter que les cochenilles ne se transmettent à vos autres plantes d’intérieur. Vérifiez toujours si les plantes voisines présentent des signes d’infestation.

Combien dure la quarantaine pour mon cactus ?

Je vous recommande de garder un cactus malade en quarantaine pendant trois semaines après guérison. S’il n’y a plus de signes d’infestation après cette période, vous pouvez le remettre à son emplacement d’origine sans risque. Bien entendu, il faudra procéder à une inspection rapide de la plante pour s’assurer qu’il n’y a plus de traces parasitaires.

Comment éviter le retour des cochenilles ?

Si les infestations se poursuivent, c’est que vous n’avez pas traité le source du problème. Tant que vous n’aurez pas identifié et éliminé la provenance, le problème persistera. Il existe quelques mesures que vous pouvez prendre pour augmenter vos chances de réussite.

Comment éviter l’apparition de la cochenille du cactus ?

Il est parfois bon de prévenir plutôt que de guérir. Voici quelques astuces pour vous aider à anticiper les invasions de cochenilles. Dès les premiers signes de faiblesse, vous pouvez.

  1. Enlever le premier centimètre de terre de son pot. Remplacez-la par de la terre fraîche. Là encore, n’oubliez pas de vous laver les mains par la suite.
  2. Vaporiser avec de l’alcool à friction (bien dilué) pour traiter le bord intérieur du pot de la plante et tuer les cochenilles qui s’y cachent.
  3. Déplacer la plante affectée en quarantaine pendant 3 semaines.

Effectuez le traitement contre les cochenilles comme décrit, mais ne replacez pas le cactus à son emplacement d’origine. Il se peut qu’il y ait quelque chose dans la zone qui aide les cochenilles à se développer. En général, les œufs sont déposés autour de l’endroit où se trouve le cactus. Comme ils sont si difficiles à voir, il est facile de les manquer.

Conclusion : les cochenilles sont tenaces, mais si vous suivez ces étapes et que vous faites preuve de patience, vous éliminerez toutes les cochenilles farineuses de votre cactus. Malheureusement, il est très compliqué d’empêcher complètement les insectes de pénétrer dans votre maison. Cependant, avec un peu de vigilance et de soin, il est possible de stopper les infestations dès que vous les repérez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile