entretien des cactus

Comment sauver un cactus ? (les erreurs à éviter)

Les cactus et les succulentes me font penser au chat domestique. Bien qu’il ne vous demande pas beaucoup de soins, il n’est pas complètement autosuffisant. C’est en seulement en l’observant que vous apprendrez à reconnaître les signes qui montre qu’il ne va pas bien. Prendre soin d’un cactus demande un peu de patience, de la curiosité et quelques connaissances basiques partagées dans cet article.

Comment prendre soin des cactus sans l’abîmer ?

La première phase d’observation est très importante pour comprendre ce qui ne va pas chez votre cactus. C’est cette observation qui doit guider les soins à prodiguer à votre plante.

Si vous constatez, par exemple, que votre plante flétrit ou qu’elle devient légèrement brune, alors dites-vous qu’elle réclame peut-être de l’attention, un peu de soins. Si vous voyez qu’elle a quelques tâches blanches, alors, il peut s’agit d’une attaque de parasites.

Bien qu’il n’existe pas de méthodes miracles et universelles pour soigner un  cactus, ces quelques conseils vous aideront peut-être a en ressusciter quelques un. Avant de commencer, n’oubliez pas que chaque plante est unique et demande des soins qui varieront en fonction de son espèce exacte et de son problème spécifique.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre si l’on veut sauver son cactus ?

Ceci étant dit, voici quelques erreurs courantes lorsque l’on débute dans le soin des cactus.

L’arroser tout le temps !

Le trop arrosage est une erreur très courante. Je vais tenter une métaphore (foireuse). Les plus âgés d’entre vous se souviennent peut-être des Tiny Toons et du personnage d’Elmira qui veut à tout prix soigner ses bébés, les câliner et les choyer plus que de rigueur. Beaucoup de débutants font la même chose et soigne leurs cactus de façon excessive. Les arroser trop souvent en est un preuve formelle.

Les cactus n’aiment pas avoir les pieds mouillés, et donner trop d’eau à votre cactus provoque la pourriture des racines.

Sauver votre cactus de la noyade en l’arrosant de temps en temps.

Que faire si j’ai trop arrosé ?

Si vous avez trop arrosé votre cactus, il faut le défaire de son pot et en inspectez les racines. Des racines saines seront blanches et charnues. Si les racines sont brunes et molles, alors, votre cactus est détrempé ! Il faut alors couper les racines endommagées à l’aide d’un couteau tranchant.

Pour éviter que le problème ne se reproduise, rempoter le cactus dans un sol frais. Choisissez un pot légèrement plus grand avec plusieurs trous de drainage. Remplissez-le d’un terreau bien drainant spécialement conçu pour les succulents.

Si vous n’avez pas de mélange spéciale succulente, vous pouvez combiner 1 part de sable avec 2 parts de terreau traditionnel.

Anticipez les problèmes futurs en attendant que le sol du cactus soit sec. La plupart des cactus ont besoin d’eau environ une fois par semaine lorsqu’ils sont cultivés à l’intérieur. Lorsque vous faites l’arrosage de l’eau, faites tremper le sol pour qu’il soit humide mais non détrempé à une profondeur de 5 cm.

Vous pouvez aussi surveiller l’arrosage de votre plante pour voir s’il y a des indices. Trop peu d’eau fait flétrir les feuilles. Trop d’eau font que la plante devient molle.

Certains cactus ont leurs spécificités

A savoir que lorsque vous cultivez un cactus de Noël [Schlumbergera truncata] vaporisez la zone autour du cactus entre les arrosages pour augmenter l’humidité. Contrairement aux autres cactus, le cactus de Noël est originaire de régions humides comme la jungle.

cactus de noel - Schlumbergera truncata
Cactus de Noël – Schlumbergera truncata [sources : Flickr – bit.ly/36lgev5 ]

L’exposer à une lumière trop directe

Comme les cactus vivent dans le désert, vous pourriez être tentés d’exposer les vôtres à la lumière directe du soleil. Trop de soleil, cependant, peut brûler votre cactus, surtout si le soleil est amplifié à travers une vitre de fenêtre.

Encore une fois, cela va dépendre du type de cactus que vous avez choisi. Certaines espèces supportent des chaleurs extrêmes, mais encore faut-il les connaître..

Comment soigner un cactus qui a eu un coup de chaud ?

Déplacez votre cactus dans un endroit qui reçoit une lumière du soleil vive mais indirecte. Gardez aussi votre plante à l’écart des chauffages, car les courants d’air chaud peuvent assécher les cactus. Comme une chaleur excessive, trop de froid peut aussi nuire à un cactus. Placez les plantes loin des courants d’air.

A lire aussi : Quels sont les cactus les plus résistants au froid ?

Négliger le sol

Tout comme les autres plantes, les cactus ont besoin de nutriments pour pousser. Une bonne nutrition rend une plante plus forte et plus apte à résister aux maladies et autres problèmes.

Les plantes en pot ont besoin de plus d’engrais que les plantes d’extérieur car le sol dans lequel elles poussent est un système fermé qui n’est jamais rafraîchi. Choisissez un engrais équilibré pour votre cactus et diluez-le.

Le sol est un élément déterminant pour vos cactus et vous devez vous attarder sur la question pour les aider à bien grandir. C’est un aspect très souvent négligé des cultivateurs amateurs.

Une fois le cactus planté dans sa nouvelle terre, vous pouvez l’arroser et le fertiliser une fois par semaine pendant la saison de croissance. Lorsque le temps automnal revient, réduisez la fréquence de l’arrosage et de l’épandage d’engrais. La plante aura besoin de moins de nourriture pendant cette période car elle n’est pas en pleine croissance ou en floraison, mais en hivernage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.