Agave bleu ou agave tequilana

L’agave bleu (Agave tequilana en latin) est une plante originaire du Mexique. Elle est principalement utilisée aujourd’hui pour faire de la tequila.

A ne pas confondre avec sa cousine l’Agave americana bleu, qui sert à produire du mezcal, une autre boisson alcoolisée mexicaine.

Cette page contient peut-être des liens affiliés

Soleil direct ou mi-ombragé
Peu d’arrosage
70 cm
18 à 24°C
Supporte le gel (jusqu’à – 22 ºC)
NON Toxique : Piquant

Description

L’agave bleu est bien reconnaissable par ses longues feuilles étroites ornées d’épines. Une seule plante peut mesurer plus d’1,80 mètre dans un climat favorable. Cette variété tient son nom de sa teinte bleutée, ce qui la différencie des autres agaves. Vers ses 6 ans, la plante entame sa phase de reproduction. La fleur d’agave bleue est particulière : comme les autres plantes de son espèce, elle fait une longue tige avec sa fleur au bout. Elle peut ainsi monter jusqu’à 5 mètres de hauteur.

Comme la plupart des agaves, c’est une plante monocarpique : c’est-à-dire qu’elle ne fleurit qu’une fois dans sa vie. Les fleurs, entre jaunes et vertes, attirent les chauves-souris mexicaines qui sont friandes de son pollen. Ces fleurs ne produisent pas toujours des graines car elles ne sont pas systématiquement pollinisées. Pour se reproduire l’agave bleue, on utilise la reproduction végétative, qui consiste au bouturage des rejets. C’est une méthode bien plus efficace que la production de graines.

Histoire

On a retrouvé des utilisations de l’agave bleu par l’Homme 700 ans avant notre ère, mais la plante existe depuis au moins 12 millions d’années. La région d’origine de l’agave bleu est le Mexique, plus particulièrement dans l’état de Jalisco et les territoires environnants. Ces régions ont un léger relief : l’agave bleu se plaît particulièrement au dessus des 1500 mètres d’altitude. Les sols riches et sableux, parfois en pente, sont aussi un plus pour la plante, empêchant l’accumulation d’eau dans le sol.


Comment planter un agave bleu ?

La culture de l’agave bleue est tout à fait possible en France. En pot dans la majorité des régions, elle peut tout de même se plaire à l’extérieur dans le sud avec des hivers doux. Voici quelques indications pour vous aider à bien la planter

Type de sol

L’agave bleu n’aime pas les sols qui retiennent l’eau, c’est pourquoi il faudra privilégier les sols sableux lors de la plantation. Le sable a la particularité de laisser couler les excès d’eau, afin que les racines de la plante ne soient pas noyées.

  • En pot : Un mélange de substrat universel et de sable bien drainant fera l’affaire.
  • En extérieur : L’agave bleu est peu exigeante, attention juste aux excès d’humidité.

Température et résistance au froid

Attention aux hivers : l’agave bleue ne supporte pas le froid. Elle mourra sous les 5°C, c’est pourquoi il est conseillé de rentrer son pot pour passer l’hiver.

Ou planter un agave bleu ?

L’agave tequilana a besoin d’un maximum de soleil, il faut donc privilégier les endroits ensoleillés.

Lors de son développement, elle risque d’étouffer tout ce qui se trouve à moins de 60cm du plant, attention à lui laisser donc assez d’espace à la plantation.

A quel moment planter un agave bleu ?

Étant donnée la faible résistance au froid de l’agave bleu, il faudra attendre le printemps, lorsque les températures remontent, afin de la planter.

Repiquage des plants en pot

Vous pouvez le repiquer tous les deux ans, afin d’enrichir la terre. Mais c’est une option facultative si la plante se porte bien.

Précautions

l’agave bleu possède des épines qui peuvent rentrer dans la peau au moindre contact. A manipuler avec des gants lors de la plantation et de l’entretien.

De plus, il faut bien choisir son emplacement, car son développement en grandissant peut aller jusqu’à plus d’un mètre de large, et les épines seront encore plus grosses.


Entretien d’un agave tequilana

Une fois implantée, l’agave bleu est une plante qui ne demande pas beaucoup d’entretien. Comme toutes les autres succulentes, elle a une croissance lente, mais est très résistante à certaines conditions climatiques assez extrêmes : ici, la chaleur, l’ensoleillement et la sécheresse.

Arrosage

Il faut limiter l’arrosage de l’agave bleue, elle n’aime pas les excès d’humidité. Attention à bien apporter l’eau au pied de la plante et de ne pas humidifier les feuilles : elles peuvent ensuite être brulées par le soleil ou pourrir par un excès d’eau.

  • En pot : si l’atmosphère est sèche, un arrosage par semaine est possible. L’hiver, il faut diminuer progressivement les apports d’eau (un seul arrosage par mois est suffisant).
  • En extérieur : on peut arroser la première année pour aider à l’enracinement. Les années suivantes, l’eau de pluie suffira aux besoins de la plante.

Taille

L’agave bleue n’a pas besoin d’être taillée d’une manière particulière. On peut juste enlever les parties de la plante desséchées, cela lui permettra d’économiser de l’énergie et de mieux se développer

Engrais et fertilisation

On peut apporter de l’engrais à l’agave bleu lors de sa période de croissance, en début de période estivale. Mais en tant que plante succulente, elle saura aussi se développer sans cet apport.

Important à savoir : l’apport régulier de fertilisant accélère la floraison de l’agave bleu, et donc de sa fin de vie.
En savoir plus sur la terre pour succulentes

Reproduction

La reproduction se fait principalement et uniquement par repiquage des rejets. Ce sont les petites poussent des jeunes agaves bleus qui se développent au pied de la plante principale.

Une fois qu’il a atteint une taille raisonnable (10 à 15 cm), il faut séparer le rejet et le replanter ailleurs. Après une période d’enracinement de plusieurs mois, il se développera pour donner un clone de l’agave bleu mère.

Maladies et ravageurs

L’agave bleu est sensible à certains champignons de types Fusarium et bactéries de type Erwinia. Le charançon peut aussi attaquer la plante, en la dévorant et empêchant la croissance du végétal.


GALERIE PHOTOS

Voici quelques photos de l’agave bleu ou Agave tequilana

UTILISATIONS

L’agave bleu a de nombreuses utilisations et bienfaits qui ont été découverts au fil des siècles.

  • Décoratif : L’agave bleu a été popularisée partout autour du monde. Elle trouve particulièrement bien sa place dans les jardins secs, très populaires en climat méditerranéen. De plus, c’est une plante vivace à feuillage persistant, ce qui permet d’occuper l’espace plusieurs années, été comme hiver.
  • Fibre : les fibres et feuilles d’agaves sont utilisées dans l’industrie textile.
  • Sucre : On en extrait le célèbre sirop d’agave, utilisée comme substitut au sucre de canne ou de betterave en cuisine. Grace aux bienfaits de l’agave bleue, c’est aussi un produit de base à la fabrication de nombreux médicaments.
  • Tequila : L’agave bleu est cultivée et transformée en spécialités alcoolisées mexicaines : la tequila et le mezcal.
    On retrouve aujourd’hui cinq grandes régions productrices au Mexique : Michoacan, Tamaulipas, Jalisco, Nayarit et Guanajuato. La tequila ne peut être obtenu qu’à partir d’agave bleu, alors que pour faire du mezcal il est possible d’utiliser d’autres variétés d’agaves.
close

Restons en contact !

Abonnez-vous pour recevoir des conseils gratuits !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page