Plante Succulente

Est-ce que les agaves rouges existent vraiment ?

Certaines succulentes peuvent devenir rouge avec le temps. Ce changement se produit, le plus souvent, après une situation de stress (ex : une exposition excessive au soleil). Saviez-vous que certaines espèces peuvent aussi devenir rouge plus facilement que d’autres. Essayons d’y voir plus clair sur les agaves rouges et les autres succulentes qui rougissent !

L’idée de cet article sur les agaves rouges m’est venu suite à plusieurs recherches sur Google et en traînant sur des forums de passionnées de succulentes. J’ai en effet, découvert que plusieurs s’interrogeait sur les agaves « rouges » et leurs provenances. je n’en avais jamais entendu parlé et j’ai décidé de faire un point sur la situation.

Personnellement, l’utilisation du terme « agave rouge » me semble plus proche de l’abus de langage que de la définition scientifique. En effet, mis à part l’espèce que nous verrons en fin d’article, les agaves rouges sont avant tout des agaves verts qui rougissent… Ceci étant dit, nous pouvons commencer.

Pourquoi une plante succulente devient-elle rouge ?

Certaines plantes succulentes (y compris certains agaves) deviennent rouges en réponse aux conditions extrêmes de leur environnement. Il suffit d’observer attentivement votre plante pour constater qu’elle commence à rougir ou à changer de couleur lorsqu’elle est confrontée à une situation de stress. Je vous conseille de bien lire l’article en entier, car la couleur rouge pour un agave ou tout autre succulente n’est pas toujours une bonne nouvelle.

1. Une surexposition au soleil

Lorsque la plante est victime d’un ensoleillement trop fort, elle rougit.C’est sa façon de communiquer son stress et de vous « avertir » qu’elle ne va pas bien.

2. Trop chaud ou trop froid

Lorsque le temps devient très chaud ou très froid. Vous remarquerez que votre plante devient rouge ou change de couleur pendant les mois chauds de l’été et les mois froids de l’hiver. Encore une fois, c’est une façon de montrer qu’elle est en lutte et qu’elle ne va pas bien.

3. La plante est mal arrosée

Il arrive que les plantes succulentes changent de couleurs lorsqu’elles ne sont pas arrosées régulièrement. Typiquement, un agave ou un cactus aura tendance à jaunir lorsqu’il lui manque de l’arrosage. J’ai par ailleurs consacré un article sur ce sujet que je vous invite à consulter (pourquoi mon cactus jaunit)

4. Manque de fertilisant ou substrat mal adapté

Si votre plante n’est pas bien nourrie, elle risque de changer de couleur. Encore une fois, elle ne sera pas forcément rouge, mais peut aborder une autre couleur (qui n’est pas son vert naturel)

Alors, si vous constatez que votre agave n’est pas de la bonne couleur, regardez en premier lieu la terre pour voir si elle est trop arrosée ou si le sol n’est pas trop humide. Je vous conseille de regarder mon article sur la terre pour cactus et succulentes pour en savoir plus Vous pouvez aussi vérifier la taille du pot qui peut s’avérer un peu petit pour répondre aux besoin de votre agave ou votre succulente.

Agave bleu : fiche descriptive

Les succulentes changent de couleur sous l’effet du stress

Outre le rouge, les plantes succulentes peuvent aussi prendre différentes teintes de jaune, orange, violet, bleu et noir. Cela est dû à la pigmentation naturelle présente dans les plantes, que l’on retrouve également dans les fruits. Sans être trop technique, ces pigments sont appelés anthocyanes et caroténoïdes et ils sont responsables des changements de couleur qui ont lieu dans les plantes. Ces pigments sont également présents dans les fruits qui sont riches en antioxydants.

plante succulente qui rougit (aloe)

Cela nous indique que ces pigments présents dans les fruits qui sont responsables de nous fournir de précieux antioxydants dans notre alimentation sont également présents dans les plantes pour les protéger de leur environnement. Il s’agit d’un mécanisme intégré à la plante pour la protéger des changements climatiques extrêmes tels que la chaleur extrême et la sécheresse.

Est-ce que le stress nuit à la santé de ma plante ?

Il faut bien comprendre que les succulentes, sont des plantes très habituées aux conditions extrêmes. C’est même ce qui les rends si spéciales. En effet, elles poussent à l’état naturel dans des habitats ou nul autre plante ne pourraient survivre (déserts, zones arides, montagnes rocheuses etc.).

Le stress fait donc partie de l’évolution de la plante et leur imposer un stress en culture n’affectera pas le bon développement de la plante du moment que celle-ci dispose des ressources essentiels pour lui permettre une bonne croissance.

Existe t-il des espèces d’agaves rouges dans la nature ?

Il existe une espèce d’agave rouge : elle est assez difficile à trouver dans le commerce, mais demeure très jolie. il s’agit de l’agave kerchovei Huajapan red et il dénotera par sa couleur originale dans un jardin sec.

Agave kerchovei : l’agave qui devient rouge (source image : wikipedia)

L’agave kerchovei Huajapan Red est la seule espèce d’agave rouge que j’aurai trouvé. Sa distribution est principalement Mexicaine et il peut atteindre une soixantaine de centimètres. Comme tous les agaves, il développe des petites épines très piquantes au bout de ses feuilles. C’est une plante très compacte qui s’arborera facilement de rouge lorsqu’elle sera stressé. Il est cependant très rare de le trouver dans le commerce.

Lorsqu’une plante succulente est confrontée à l’une ou plusieurs des conditions mentionnées ci-dessus, elle est en fait soumise à un « stress ». La plante réagit aux conditions extrêmes de son environnement en présentant ces changements de couleur.

Est-ce que l’on en fait pas un peu trop avec les agaves rouges ?

Finalement, on peut se poser légitimement la question de l’existence réelle de l’agave rouge. Pour rédiger cet article, j’ai fait appel à un groupe de fans de succulentes sur Facebook . La plupart des réponses étaient assez catégoriques en me disant que l’agave rouge n’existe pas.

Ma conclusion sera alors un peu plus nuancé :
Je dirai que certaines espèces d’agaves peuvent devenir rouges avec le temps, mais qu’il est compliqué de parler d’agave rouge.. Je vous laisse vous faire votre propre opinion et me laisser un commentaire 🙂

SOURCES :

Un article très complet qui m’aura aider à comprendre le stress des plantes et pourquoi elles changent de couleur : https://succulentplantcare.com/why-do-succulents-turn-red-or-change-colors/

Est-ce que les agaves rouges existent vraiment ? Lire la suite »

Comment multiplier vos succulentes facilement ?

Les succulentes sont très faciles à multiplier. C’est assez une solution pratique pour avoir plus de petites pousses et pour offrir des petites plantes à vos amis. Voici un petit tutoriel pour vous aider à créer vos premiers rejets de plantes facilement.

Comment multiplier vos succulentes facilement ? Lire la suite »

Quelles sont les plantes succulentes préférées des tortues ?

Les succulentes sont des plantes gorgées d’eau très appréciées de nombreux animaux. Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter quelques plantes succulentes appréciées des tortues. L’ajout de ces plantes dans un jardin sec ou d’un terrarium sera du plus bel effet, bien qu’éphémère.. Car les tortues en raffolent.

Quelles sont les plantes succulentes préférées des tortues ? Lire la suite »

5 types de plantes succulentes retombantes pour décorer votre intérieur

Les plantes succulentes retombantes sont d’excellents moyens de décorer vos intérieurs. Il suffit de regarder un peu des comptes Pinterest pour s’en apercevoir. Nous vous proposons aujourd’hui 5 espèces de plantes succulentes retombantes, faciles à trouver en magasin et pas très chère pour une superbe décoration végétale.

5 types de plantes succulentes retombantes pour décorer votre intérieur Lire la suite »

Ma succulente est en train de mourir ! (les points à vérifier)

Cela fait quelques jours que votre succulente a l’air mal en point. Vous vous demandez même si elle n’est pas en train de rendre l’âme ? Rassurez-vous, cela arrive. Si les feuilles de vos succulentes ont un drôle d’aspect, qu’elles sont molles ou un peu ternes. Il y a probablement un souci.

Ma succulente est en train de mourir ! (les points à vérifier) Lire la suite »

9 trucs ne pas commettre pour garder vos succulentes en bonne santé

Les plantes succulentes sont des plantes assez résistantes, mais certaines erreurs peuvent leur être fatales. Voyons les 9 erreurs courantes à ne pas commettre lors de l’entretien des plantes succulentes.

1. Arrosage excessif

Un excès d’eau est l’un des problèmes les plus courants lors de la culture de cactus et de plantes succulentes.

En été, vous pouvez arroser vos succulentes tous les 7 à 10 jours dans des sols bien drainé. Faites le plus souvent si  le sol est sableux et moins souvent si le sol est plus compact.  Il est préférable de limiter l’arrosage en hiver, car la plupart des succulentes « hibernent »

Renseignez-vous sur les besoins en eau de votre plante (surtout l’été) en vérifiant la zone racinaire à 5 – 7,5 cm sous la surface avant d’arroser. le sol doit être sec. En cas de doute, n’arrosez pas !

2. Sous-arrosage

« Les cactus n’ont pas besoin d’eau » est un mythe qui a la vie dur. Ces plantes ont besoin d’eau pour vivre comme n’importe quelle autre plante.

L’entretien des plantes succulentes requiert un peu de temps pour être compris. et l’arrosage en fait partie.

Il faut comprendre que la température a un effet direct sur le taux de dessiccation de la plante. Si de nombreux cactus et plantes grasses n’ont pas besoin d’être arrosés pendant l’hiver, il faut quand même eur donner un peu d’eau pour éviter la perte de racines. En effet, les racines d’une plante desséchées rendront la plante moins résistante. L’arrosez très légèrement l’aidera beaucoup.

3. Ne pas fournir la quantité appropriée de lumière du soleil

Ce n’est pas parce que les cactus et les plantes succulentes évoluent dans des habitats arides qu’ils faut systématiquement les exposer en plein soleil. Nombreuses sont les espèces qui « fuient le soleil » et se développent à l’ombre. Les jardiniers doivent alors faire preuve de prudence lorsqu’ils choisissent d’exposer leurs plantes en plein soleil.

Exemple : les jeunes cactus tonneaux et colonnaires et certains Yuccas peuvent être sensibles aux coups de soleil et les cicatrices sont permanentes.

Entretien des plantes succulentes : Adopter un tissu d’ombrage pour protéger les plantes en été. Attention à l’effet inverse. Les plantes sous exposée seront pâles, maladives ou grandiront mal.

9 conseils pour l’entretien des plantes succulentes

4. Ne pas faire attention à la composition du sol

Beaucoup de plantes trouvées en jardineries grandissent dans un milieu à base de tourbe. Ce substrat ne convient pas toujours à l’entretien des plantes succulentes. Il est difficile à arroser correctement et devient inévitablement trop humide ou trop sec. Il est préférable d’utiliser un terreau de cactus du commerce mélangé avec de la perlite, du sable ou du petit gravier.

Entretien des plantes succulentes : exemples de sols appropriés aux succulentes

Tous les sols ne conviennent pas à l’entretien des plantes succulentes.. A chaque espèce son substrat.

  • Les mélanges de sol adéquats pour Lithops (les plantes cailloux) comprennent 10 à 20% de terreau et 90 à 80% de gravier.
  • Pour la plupart des cactus et plantes succulentes, un terreau de 30 à 40% et 70 à 60% de gravier est recommandé.
  • Un terreau à 50% avec 50% de perlite est un bon mélange pour les plantes succulentes telles que Sanseverias, les petits agaves et les yuccas.
  • Un terreau de 50 à 60% et de 50 à 40% de gravier sont suggérés pour les plantes succulentes comme les Adeniums.

Le sol utilisé pour les cactus et les plantes succulentes doit toujours comporter un matériau drainant, pour éviter que la plante ne se noie.

5. Fertiliser incorrectement

On pense souvent que les plantes succulentes et les cactus n’ont pas besoin d’engrais. C’est faux ! Enfin presque… Comme toute autre plante, celles-ci ont besoin d’une variété de macro et micro-nutriments pour survivre et se développer correctement. Bien qu’ils se débrouillent très bien sans cela, leur donner un coup de pouce peut-être une bonne idée pour avoir des plantes luxuriantes et vertes.

Astuce entretien des plantes succulentes

6. Ignorer les habitudes de croissance vos plantes

Il est très important de connaître les habitudes de croissance de vos plantes. Par exemple, la plupart des cactus et plantes succulentes doivent être cultivés à des températures comprises entre 24 et 32 ​​ºC, et certains peuvent nécessiter des traces de minéraux dans le sol.

Astuce entretien des plantes succulentes : Un engrais pour plantes tropicales est parfait. Si votre plante est panachée (teint vert clair ou vert pâle, utilisez un engrais moins azoté).

7. Ne pas donner assez d’espace à vos plantes

Les racines doivent avoir suffisamment d’espace pour se développer et prospérer. Les racines des plantes qui ont poussé dans un pot pendant longtemps finissent par le remplir ce qui bloque la croissance de la plante.

Un pot trop petit étouffe la plante. Cela va créer des problèmes de dessiccation (sécheresse) car les racines n’arriveront pas à absorber l’eau. Les racines cessent également d’acquérir des éléments nutritifs et la plante pourrait périr.

Rempotez lorsque les racines commencent à apparaître à travers le trou drainant.

8. Planter des plantes incompatibles dans un même jardin

Planter des cactus et des plantes succulentes présentant des conditions de croissance similaires vous aidera à avoir un beau jardin et vous en facilitera l’entretien. En effet, qu’il s’agisse de l’arrosage des plantes, de l’entretien du jardin, de l’éclairage ou même du substrat à prévoir. Avoir des plantes qui ont les même besoins vous aidera à penser global dans votre projet de jardin.

9. Insecticides et soleil ne font pas bon ménage

Les cactus et les plantes succulentes ne sont pas infestés par les insectes aussi souvent que les autres plantes. Cependant, ils sont sensibles et nous devons parfois les traiter avec des insecticides lorsque l’élimination manuelle des insectes ne suffit pas.

Les plantes traitées avec des produits chimiques doivent être protégées du soleil. Sinon, ils seront facilement brûlés, en particulier avec des produits contenant des huiles.Le mieux, c’est d’isoler les plantes avec des parasites ou d’autres insectes et protégez-les du soleil. Dans la mesure du possible, il faudra utiliser des insecticides naturels.

SOURCE IMAGES

1. Flickr/ POMAX / https://bit.ly/2Ea4px1
2. Flickr/Jean / https://bit.ly/2ALcc01
3. Flickr /ex.libris/ https://bit.ly/2ALD4x0

9 trucs ne pas commettre pour garder vos succulentes en bonne santé Lire la suite »

Les plantes succulentes colorées

Ces plantes succulentes colorées aux feuilles charnues sont des merveilles de l’évolution. Habituées des zones arides, elles stockent l’eau dans leurs feuilles. Donnez-leur un sol bien drainé (pas trop d’eau) et beaucoup de soleil, et vos plantes succulentes seront en pleine forme. Saviez que les plantes succulentes changeaient parfois de couleurs pendant l’année ? Nous verrons dans cette article 10 espèces de plantes succulentes colorées. Celles-ci changeront de robes, comme d’humeurs.

Pourquoi ma succulente change t-elle de couleur ?

A vrai dire, c’est le stress qui fait changer la plante de couleur. Il s’agit principalement de facteurs externes (trop de soleil, trop de chaleur ou de froid, une présence un peu lointaine du jardinier qui est parti en vacances) qui provoque ces changement. Si ces sorties de routines peuvent endommager ou tuer la majorité des plantes dites classiques. Il n’en est rien pour les succulentes qui sont habitués aux conditions difficiles.

La plante succulente stressée ne se laisser pas faire et fabriquera de nouveaux  pigments pour se protéger. Les  feuilles vertes passeront alors au rouge, orange, rose ou même pourpre et jaune. Un spectacle à ne pas manquer pour les amateurs de botaniques.

1. Crassula ovata Sunset

Nous avons déjà évoqué la crassula ovata dans l’article des plantes succulentes faciles à maintenir en forme. Sachez que sa cousine la « crassula ovata Sunset » est une plante qui change de couleur sous certaines conditions.

crassula-ovata-sunset

Pendant les mois les plus froids, les feuilles de la crassula ovata sunset prennent des centres dorés brillants avec des marges ocres. De la fin de l’automne à l’hiver, vous pouvez même trouver chez certaines espèces des fleurs blanches teintées de lavande. Cette plante succulente colorée est vraiment sympa, car elle se fait passer pour une autre (sa cousine crassula ovata) et elle fleurit sans prévenir !

2. Kalanchoe luciae

Les feuilles plates et rondes de cette succulente colorée, également appelée Chou du désert peuvent atteindre un diamètre de 15 cm. Les pétales commencent à flamber de rouge sur le bas et les couleurs deviennent plus prononcées en fonction des conditions météos (soleil ou de froid).

Kalanchoe luciae

De la fin de l’hiver au début du printemps, de jolies fleurs jaune pâle s’ouvrent, contrastant agréablement avec les feuilles aux couleurs ardentes. La combinaison de couleurs et le motif des feuilles en font une plante tout simplement magnifique.

3. Euphorbia tirucalli Rosea

Les tiges verticales légèrement ramifiées de cette succulente colorée sont assez facilement reconnaissable. Chacune d’entre elle ont, plus ou moins, le diamètre d’un crayon.

Euphorbia tirucalli Rosea

A bien y regarder, on croirait presque y distinguer un corail sous-marin. Également appelée « plante au crayon rouge », elle présente des pointes qui jaunissent en été et rouges en hiver. Cette plante n’est pas vraiment une succulente, mais une euphorbe. Elle a quand même sa place dans ce top. Attention lorsque vous manipulez une euphorbia tirucalli Rosea. Son jus est un poison qui peut provoquer de fortes brûlures.

4. Echeveria subrigida

Les feuilles coniques ondulées de la se chevauchent pour former des rosettes d’environ un pied de diamètre. La coloration va des feuilles bleu-vert avec des marges rouge-violet aux feuilles vert-mousse bordées de rose foncé sont de toutes beauté.

Echeveria-subrigida

5. Aloe nobilis

Les feuilles vert foncées ornées de piquants blancs ou jaunes prennent des couleurs chaudes sous la lumière directe du soleil. Mais jetez un coup d’œil aux surfaces ombragées en dessous et vous découvrirez une verdure tendre. Ces fleurs rouge orangées éclatantes poussent sur des tiges minces en été, offrant leur nectar aux colibris ou aux abeilles qui auront du mal à résister.

Aloe nobilis

Comme souvent dans la famille des Aloe, cette plante succulente colorée est aussi médicinale. Son nectar est utilisée dans de nombreuses boutiques de naturopathie ou dans des produits de santé.

6. Crassula rupestris Marnieriana

Les feuilles géométriques de cette espèce de succulente colorée semblent comme un collier de feuille de jade empilée. En hiver, de jolies fleurs blanches apparaissent aux extrémités des feuilles. Cette plante est très amusante car elle a tendance à se replier sur elle même et à évoluer en trois dimensions.

Crassula rupestris Marnieriana

7. Echeveria Morning Light

Une succulente si belle doit être difficile à cultiver, n’est-ce pas ? Cette succulente est pourtant une des plus simples. Si elle ne demande pas tant de soins, elle préférera un sol légèrement plus riche en matière organique que la plupart des plantes succulentes.

Echeveria-Morning-Light

Echeveria ‘Morning Light s’épanouira mieux sous une lumière indirecte assez forte. Cette magnifiques plante colorée arbore des feuilles qui s’ouvrent comme un nénuphar ou une fleur de lotus.

8. Saladier rouge (Aeonium urbicum Rubrum)

Les Aeoniums préfèrent un peu plus d’ombre et d’humidité que la plupart des autres plantes succulentes. Elles sont toujours assez faciles à entretenir et peuvent alors s’adapter aux intérieurs les moins ensoleillés.

Saladier rouge Aeonium urbicum Rubrum

Les grandes rosettes bien définies de l’Aeonium rouge et vert ajouteront toujours un style épatant à vos compositions florales et à vos pots.

9. Sempervivum tectorum Royanum

Cette jolie plante succulente colorée est résistante au gel et s’adaptera très bien aux climats les plus froids. Sempervivum tectorum sont des plantes succulentes à croissance lente qui ressemblent à des roses caoutchouteuses. Elles sont considérées comme des plantes succulentes alpines ou des jardins de rocailles en raison de leur résistance à la sécheresse et au froid.

Sempervivum tectorum Royanum

Le nom Sempervivium vient du latin et signifie “vivre pour toujours”.

Ces plantes ne vivent pas « éternellement », mais comme ils produisent tant de petites plantules que vous n’aurez pas de mal à en faire des boutures. Elles portent bien leur noms (anglais) de « Hen & Chicks » qui signifie littéralement « poules et poussins ».

10 Sedum nussbaumerianum

Les feuilles cylindriques du Sedum nussbaumerianum prennent un ton doré au soleil d’été. Les fleurs sont d’un blanc pur et s’épanouissent tôt, de janvier à avril. Entre les fleurs d’hiver et les feuilles d’été, ce Sedum illumine les jardins et les appuis de fenêtres toute l’année.

Sedum nussbaumerianum

Dans la nature (en Europe), cette plante succulente magnifique se localise surtout en Sicile, même si elle est originaire des zones volcaniques du Mexique (Veracruz).

SOURCES IMAGES

1. Flicker /cultivar413 /Crassula Ovata Sunset / https://bit.ly/2DWroe4
2. Flcker / / Kalanchoe luciae/ Joyce-Tex-Buckner/ https://bit.ly/2E781Q9
3. Flicker / Claudia Vieira / https://bit.ly/2PeDcu7
4. Flickr/ https://bit.ly/2Pd5d5d
6. Flickr/ Merike Linnamägi / https://bit.ly/2DWFAU5
7. Flickr/ A.sun / https://bit.ly/2PbUyrn
8. Flickr Studio H Landscape Architecture, Inc https://bit.ly/2QypBSU
9. Flickr / BEARTOMCAT (Bear) / https://bit.ly/2FQQsFC
10. Flickr/ scott / https://bit.ly/2BLGnpK

Les plantes succulentes colorées Lire la suite »

5 plantes succulentes faciles à entretenir

Vous souhaitez faire un terrarium vous décorer votre intérieur avec des plantes succulentes. Cet article vous indique 5 variétés de succulentes faciles à entretenir. Vous les trouverez facilement en magasin.

5 espèce de succulentes pour débutants

1. Adromischus cristatus

Adromischus cristatus est une petite plante succulente à croissance lente originaire d’Afrique du Sud.

source : Brasil Suculento / Facebook

Comment la reconnaître ? Adromischus cristatus a des tiges ramifiées d’une longueur maximale de 5 cm et un vert pâle triangulaire, de 5 cm de longueur et 2,5 cm de largeur, recouvertes de minces poils . La marge au sommet est ondulée. Les fleurs se situent sur une tige longue de 20 cm, verte, tubulaire, à bouts de blanc rougeâtre.

Entretien & arrosage 

La plupart des espèces du groupes de succulentes Adromischus peuvent être cultivées dans n’importe quel compost graveleux à drainage libre. Ces espèces sont assez compactes, ce qui permet de les ajouter facilement dans un terrarium. Elles s’adapteront bien sur un rebord de fenêtre ensoleillé ou sur l’étagère supérieure d’une serre.

Arrosez surtout au printemps / automne et laissez-les sécher entre les arrosages. La variété Adromischus tolère des conditions fraîches pendant l’hiver du moment qu’elle est est gardée au sec et sans gel. En cas d’arrosage, veuillez ne pas mouiller les feuilles, surtout pendant l’hiver.

Les insectes farineux et les charançons de la vigne peuvent être découragés avec un insecticide systémique. Résistant au gel jusqu’à -7 ° C.

Les boutures d’andromischus sont tout à fait possible. De nombreuses espèces peuvent être propagées à partir d’une seule feuille, qui doit être placée contre le bord du pot pour que l’extrémité de la tige ne touche que le compost. Certaines espèces laissent tomber leurs feuilles facilement et bien que chaque feuille forme une nouvelle plante, il peut être difficile de faire pousser un grand spécimen. Sinon, les feuilles à multiplier doivent être soigneusement détachées avec un couteau tranchant.

2. Crassula ovata

La crassula ovata est un grand classique des amateurs de plantes succulentes et conviendra très bien dans la conception d’un mini jardin d’ornement.

Originaire d’Afrique du Sud, elle a su s’adapter aux climats doux et tempérés, mais résistera assez mal aux gels. Cette plante est très facile à bouturer. Elle perdra ses feuilles naturellement, qui fabriqueront des racines pour se reproduire sans efforts pour le jardinier.

Si vous achetez la crassula en pot, vous pouvez la laisser un bon moment (en général 1 ou 2 ans) avant de la rempoter. La croissance est assez lente. De manière générale, ce type de plantes préfère les zones lumineuses. La plante n’a pas vraiment besoin d’engrais et s’adaptera à un sol pauvre en nutriment. Pas besoin d’un gros arrosage, car la plante crassula stocke de l’eau dans ses grosses feuilles grasses.

3. Sedum

Sedum est un genre de succulentes qui comprend de nombreuses espèces originaires du sud de l’Europe, du Mexique et d’Afrique centrale.

Le genre Sedum contient plus d’une centaine de variétés de plantes différentes. Cette variété s’adaptera assez bien pour la conception d’un mini jardin d’intérieur.

Le genre Sedum ne contient presque que des plantes rampantes, même s’il existe des espèces d’arbres dressés, arbustifs et arbustes. Ce sont des plantes très appréciées, avec des feuilles d’un vert très particulier et attrayant et des fleurs étoilées de grand effet décoratif.

Les tiges et les feuilles sont charnues et ont pour fonction de stocker de l’eau. Les feuilles sont opposées et disposées alternativement le long de la tige et recouvertes d’une substance cireuse ou d’un léger duvet.

Les fleurs sont généralement en forme d’étoile et de dimensions très différentes mais plutôt petites, selon les espèces; chez certaines espèces. Elles fleurissent généralement de mars à septembre.

4. Gasteria

Les Gasterias sont de petites plantes succulentes faciles dont la hauteur ne dépasse généralement pas 40 cm. Elles sont idéales pour un créer un mini jardin d’intérieur composé de succulentes.

gasteria succulentes

Ses feuilles charnues apparaissent sous une forme distique (situées dans le même plan et se regardant alternativement de part et d’autre d’un axe). Cette espèce est très jolie et se voit ornée de tons verts et rougeâtres et de petites taches blanches. Les fleurs apparaissent en longues grappes et sont vertes ou rouges. Elles fleurissent au printemps.

Les succulentes de type Gasteria sont généralement utilisés pour pousser dans des pots bien qu’ils puissent être utilisés dans les jardins.

La Gasteria a besoin d’un emplacement très lumineux mais meilleur sans soleil direct (si l’exposition est trop directe, les feuilles deviendront brunes). Ils peuvent tolérer des températures assez froides (jusqu’à 5 ºC).

Le sol doit être sableux, très bien drainé, avec un peu de paillis de feuilles et 15% de terre de jardin. Il est conseillé de changer de pot ou de les repiquer tous les 3 ans.

Arrosez abondamment pendant la saison chaude et réduisez l’arrosage jusqu’à son élimination en hiver.

Vous pouvez nourrir la terre (au début du printemps) avec du compost ou du fumier et toutes les deux semaines, pendant la floraison, avec un engrais minéral pour le cactus. Bref, le Gasteria est une plante assez facile à cultiver. Attention cependant aux cochenilles farineuses et à l’humidité excessive.

5. Haworthia

Haworthia attenuata, mieux connu sous le nom de plante zébrée ou zèbre succulente est une des favorites de beaucoup gens. Il est facile de comprendre pourquoi.

Haworthia attenuata
source image : Aslander’s botanical photography / Facebook

Sa texture est très intéressante, comme si elle nous invitait à être touchée. Ses lignes horizontales blanches lui donnent un look moderne. Mais ce qui me plaît le plus dans la nature de cette plante. c’est la forme de ses feuilles, dressées et ramassées.

Le genre Haworthia est composé d’environ 100 espèces de plantes succulentes originaires d’Afrique du Sud et appartient à la famille des Xanthorrhoeaceae.

Entretien

L’exposition sera bien éclairée mais sans soleil direct. La température ne doit pas descendre en dessous de 10 ºC.

Haworthia se contentera d’un sol pauvre comme la plupart des succulentes, mais un sol avec un peu d’engrais permettra quand même à cette succulente facile d’avoir une meilleure croissance. Le mélange de substrat de tourbe commercial avec du sable grossier fera l’affaire. Ils peuvent être nourris tous les 30 jours avec de l’engrais minéral pour les plantes grossières pendant la saison de croissance, bien qu’en réalité ils n’en aient pas besoin.

Les Hawortias ont besoin de peu d’irrigation au printemps et en automne (plus ou moins tous les 15 jours), très peu en hiver (une fois par mois) et devraient être supprimés en été au moment où ils s’arrêtent. Le plus grand danger que ces plantes, c’est en fait de vouloir trop les arroser.

5 plantes succulentes faciles à entretenir Lire la suite »

Quitter la version mobile